News

[Trusted Cloud Digest] Dans le cadre de ses initiatives de sensibilisation à la souveraineté numérique en Europe, OVHcloud organise une conférence à Varsovie, en Pologne

La souveraineté numérique est au coeur de l’agenda des 6 mois de Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), du 1er janvier au 30 juin 2022. Dans le cadre de la PFUE, OVHcloud a lancé une série de conférences sur les sujets de souveraineté numérique dans plusieurs capitales européennes, en collaboration avec le réseau consulaire français. L'objectif de ces conférences est de faire prendre conscience de l’importance de la souveraineté numérique dans les principaux pays européens et de la nécessité de solutions souveraines dans des secteurs spécifiques. Après Berlin et Paris, Varsovie était la prochaine étape de cette tournée européenne.

Cette conférence à Varsovie était plus particulièrement dédiée à la souveraineté numérique dans le secteur de la santé, réunissant des experts et des acteurs politiques majeurs tels que Frédéric Billet, l’ambassadeur de France en Pologne, Janusz Cieszyński, secrétaire d’État au numérique ou Mikołaj Gurdała, responsable de l’écosystème santé en Pologne. L’objectif était de s’adresser aux décideurs polonais, publics et privés en les sensibilisant aux enjeux et conséquences de leurs choix en matière de gestion des données numériques dans le cloud, notamment dans les domaines de la santé et des technologies médicales.

Le premier débat était consacré à l’approche européenne de la souveraineté numérique. La conférence a également abordé le rôle de la RGPD, ainsi que les questions plus sensibles au sujet du traitement et de la protection des données, y compris la sécurité des données dans les entreprises. La souveraineté numérique a été présentée comme le droit de choisir et la possibilité de changer de fournisseur : le monopole est une menace pour l'innovation, le marché et les clients.

Comme l’a souligné Michel Paulin, Directeur Général d’OVHcloud, "la souveraineté européenne doit aussi être envisagée d’un point de vue technologique. Il est nécessaire de garantir des éléments clés de la technologie européenne afin d'éviter la dépendance à l'égard des acteurs mondiaux. Mais cela ne peut se faire sans investir dans la R&D sur le vieux continent et sans l'accord des autorités européennes."

Tous les participants ont convenu que la mise en oeuvre d'une réglementation adaptée est nécessaire mais insuffisante pour atteindre la souveraineté numérique. Les règles établies doivent être universellement respectées.

Le second débat portait sur les questions liées au traitement des données de santé. L'importance de la sécurité des données sensibles, leur traitement et le rôle de la technologie dans le secteur médical étaient les sujets phares de cette conférence. L'ensemble de l'assemblée s'est accordé sur le fait que les données sont devenus la nouvelle monnaie, et qu'il est donc essentiel d'agir sur leur souveraineté.

A l'issue de la conférence, les résultats d'un concours pour les startups polonaises du secteur de la e-santé ont été annoncés. Le prix a été décerné à MedApp, une société d'imagerie médicale polonaise.


Conduire cette conférence à Varsovie était essentiel et symbolique pour OVHcloud. En effet, l’entreprise a de fortes racines locales en Pologne, et une partie de son histoire : c’est le pays où Octave Klaba, le fondateur, est né et où il a implanté sa première filiale en 2004.

OVHcloud, en tant que n°1 européen du cloud, offre un cloud humain et ouvert, durable, réversible et interopérable. Pour affirmer ses valeurs et échanger sur les sujets de souveraineté numérique, la prochaine conférence se tiendra à Madrid, en Espagne, le 23 mars.

Découvrez l'évènement en images